Votre email a bien été enregistré
Votre email a bien été enregistré

Vous êtes ici

Les atouts d’une installation de chauffage au sol pour le confort d’une habitation

Le chauffage par le sol, que l’on appelle aussi plancher chauffant, est de nos jours de plus en plus adopté comme système de production de chaleur dans les constructions neuves, mais aussi lors des rénovations. Reconnu pour ses qualités énergétiques, économiques et écologiques, le chauffage par le sol améliore considérablement le confort dans une habitation. Lorsqu’il est couplé à une pompe à chaleur, il permet, dans le cas d’une nouvelle construction, de répondre à la norme Q-ZEN (Quasi zéro énergie). Celle-ci caractérise un bâtiment dont la consommation énergétique est quasi nulle. Vous l'aurez compris, le chauffage par le sol apporte une multitude d’avantages par rapport au chauffage traditionnel.

Le principe du plancher chauffant

Avant de découvrir les avantages du chauffage par le sol, il semble nécessaire de comprendre le principe de fonctionnement d’un tel système de chauffage, que l’on rencontre de plus en plus dans les maisons neuves ou en rénovation. Il existe actuellement deux grands modèles de chauffage par le sol : le chauffage par le sol hydraulique et le chauffage par le sol électrique.

Le système de chauffage par le sol hydraulique

Ce type de chauffage par le sol est celui que l’on rencontre le plus souvent. Il est constitué d’un ensemble de tuyaux disposés en réseau, dans lequel circule de l’eau chaude. Cet ensemble est relié à une pompe à chaleur ou à une chaudière.

Pour émettre leur chaleur, les tuyaux sont intégrés au sol de plusieurs manières :

  • ils sont directement intégrés dans la chape de béton, en langage technique on dit qu’ils sont "noyés" dans le béton ;
  • ils sont posés sur un matériau isolant rainuré pour accueillir les tuyaux, l’ensemble est ensuite recouvert d’un treillis, puis d’une chape de béton, on parle alors d’une intégration en "demi-sec" ;
  • dans une intégration "à sec", les tuyaux dans lesquels circule l’eau chaude sont placés dans un matériau isolant, préformé et coincé entre des profilés métalliques. Le tout est ensuite recouvert d’une plaque d’acier qui peut alors accueillir le revêtement de sol final. Aucune chape de béton n’est nécessaire dans ce cas.

L’utilisation de matériaux isolants permet de limiter au maximum les pertes énergétiques du plancher chauffant, mais aussi de permettre une répartition uniforme de la chaleur transmise par les tuyaux.

Une pompe à chaleur, couplée à un système de chauffage par le sol hydraulique, représente actuellement la solution idéale pour chauffer son habitation. Néanmoins, son installation nécessite l’expérience d’un chauffagiste professionnel.

Le dispositif de chauffage par le sol électrique

Le système de chauffage par le sol électrique ne nécessite ni tuyaux d’eau ni chaudière, et encore moins de pompe à chaleur. Il s’agit d’un système basse température qui produit de la chaleur lorsqu’il est raccordé au réseau électrique de l’habitation.

Il se présente sous la forme d’un tapis relativement fin, contenant les éléments de chauffage. L’installation peut facilement être réalisée par l’utilisateur, directement en dessous du revêtement de sol final.

Même s’il s’installe rapidement et à moindres frais, ce système de chauffage par le sol est beaucoup moins économique à l’usage que le système hydraulique. En matière de performance énergétique, il est déconseillé d’autant plus que la chaleur produite n'est pas uniformément répartie.

Pompe à chaleur électrique ou chaudière pour un chauffage par le sol ?

Si le chauffage par le sol hydraulique représente actuellement le système le plus recommandé, il faut aussi choisir le bon système de production de chaleur.

Il est possible de connecter son système de chauffage par le sol à de nombreux types de chaudières différentes : chaudière à condensation au gaz, à condensation à fioul (sachant que ce système pourrait être interdit en Belgique dès 2035), à pellets ou encore à biomasse.

Il existe aussi des chaudières hybrides, qui fonctionnent avec deux sources d’énergie, dont au moins une est renouvelable. Par exemple, ce type de chaudière peut fonctionner au gaz et combiner une pompe à chaleur. Ce moyen de production de chaleur offre un très bon rendement et reste très fiable.

Actuellement, la pompe à chaleur semble remporter de plus en plus de succès. Il faut dire qu’elle convient parfaitement au chauffage par le sol. Il s’agit d’un système de chauffage basse température très écologique et disponible en plusieurs modèles :

  • la pompe à chaleur air/eau, qui extrait la chaleur de l’air extérieur pour la transmettre à l’eau du système de chauffage ;
  • la pompe sol/eau, qui fait intervenir la géothermie, c’est-à-dire la chaleur du sol ;
  • la pompe air/air, qui extrait la chaleur de l’air extérieur ;
  • la pompe eau/eau, qui utilise les calories stockées dans les nappes phréatiques.

Les avantages du chauffage par le sol

Combiné à une pompe à chaleur, un plancher chauffant apporte aux habitants de la maison un confort de vie inégalable. La chaleur produite est douce et agréablement répartie dans toutes les pièces de l’habitation. Vous aurez donc une température constante dans le salon, la cuisine ou la chambre à coucher. Le sol, qui reste tiède, apporte une sensation agréable, ce qui permet de marcher pieds nus même en plein hiver.

Contrairement à d’autres systèmes de chauffage, le chauffage par le sol est très silencieux lorsqu’il fonctionne. Il n’émet aucune vibration, au point de se faire complètement oublier.

L’esthétisme est un avantage non négligeable du chauffage par le sol. Comme il est situé sous le sol, ce moyen de chauffage permet d’aménager les pièces de sa maison sans avoir à se soucier de la présence des radiateurs.

Avec un chauffage par le sol, vous pouvez dire adieu aux zones froides désagréables de votre maison. S’il est installé dans toutes les pièces, votre logement bénéficie d’une température constante qui peut aller de 20 °C à 35 °C. De plus, ce système est très sécurisé, puisque le sol reste dans une gamme de basse température ne dépassant jamais 28 °C au toucher. Il n’y a donc aucun risque de brûlure.

Le chauffage au sol s’adapte à tous les revêtements de sol : carrelage, linoléum, sol vinyle, parquet ou encore moquette. De plus, il existe des systèmes de chauffage par le sol qui ne nécessitent que quelques centimètres d’épaisseur. L’installation est donc assez facile.

Enfin, un chauffage par le sol permet de réaliser de véritables économies d’énergie. Contrairement aux radiateurs classiques de chauffage central, dont l’eau peut atteindre des températures de 70 °C à 90 °C, celle d’un chauffage par le sol ne dépasse pas 40 °C. Sur le long terme, ces économies d’énergies permettent de considérablement faire diminuer les factures de chauffage.