Votre email a bien été enregistré
Votre email a bien été enregistré

Vous êtes ici

Rénovation maison : comment intégrer la domotique ?

La rénovation complète et intégrale d'une maison est généralement l'occasion de prévoir l'installation de nouveaux systèmes d'électricité, de chauffage ou de ventilation, mais également de domotique.

Pour rappel à l'intention des personnes n'ayant pas connaissance de ce qu'est la domotique, il s'agit de l'ensemble des techniques et systèmes permettant de centraliser les différentes fonctionnalités que l'on retrouve à l'intérieur d'une maison ou d'un bâtiment. La domotique répond à des besoins liés au confort (optimisation des appareils de chauffage, d'éclairage et de la consommation énergétique), à la sécurité (alarme, volets roulants, portails, porte de garage et entrées) et à la communication à distance avec des équipements électriques.

Les travaux de rénovation d'une maison sont donc parfaitement adaptés à l'intégration d'une solution domotique, pour automatiser de nombreux aspects techniques de la maison et la rendre plus intelligente, plus pratique au quotidien, plus sûre et plus confortable.

comment-integrer-domotique-maison-neuve-1

Que faut-il prévoir pour l'installation d'un kit domotique ?

Dans la pratique, l'installation d'un kit domotique dans une maison neuve, en construction comme en rénovation, repose sur plusieurs éléments et une structure globale finalement simple à comprendre et à installer :

  • une box domotique ou boîtier domotique, le cerveau de l'installation domotique. C'est ce boîtier qui centralise toutes les informations reçues et déclenche les actions requises, qui peuvent être programmées par avance, en temps réel ou à distance ;
  • les capteurs, qui peuvent être considérés comme les yeux et les oreilles du système domotique. Grâce à eux, le boîtier reçoit une multitude d'informations (température, luminosité, présence, bruit, fumées, consommation énergétique) et peut agir en conséquence ;
  • les actionneurs, des appareils périphériques destinés à matérialiser les actions commandées par la box domotique. Les actionneurs peuvent prendre la forme d'une prise à brancher, entre une prise électrique murale et un appareil à contrôler, d'un module à installer derrière une prise ou un interrupteur pour agir sur les appareils connectés à ce module.

Un système domotique avec ou sans câblage ?

En matière de domotique, il existe deux technologies principales : les systèmes filaires et la domotique sans fil. Dans le premier cas, il faut prévoir le passage des câbles à travers l'intégralité de la maison, ce qui représente une véritable contrainte dans une maison neuve déjà terminée, mais qui peut aussi être anticipé et effectué en même temps que la construction ou la rénovation. Quoi qu'il en soit, le coût des travaux d'une installation filaire reste supérieur à celui d'un système domotique sans fil, du fait de l'obligation de créer des saignées pour y installer et cacher tous les câbles. 

En effet, avec la domotique sans fil, toutes les communications entre la box, les capteurs et les actionneurs se font, comme son nom l'indique, sans la nécessité d'installer des câbles. Plusieurs protocoles de communication sont disponibles : courant porteur (réseau électrique de la maison), ondes et fréquences infrarouges, protocole propriétaire d'une marque de domotique ou WiFi, par l'intermédiaire de la box internet de la maison, ce qui peut être problématique en cas de coupure. La technologie sans fil impose également quelques contraintes, telles que l'éventuelle présence de piles à remplacer régulièrement dans certains capteurs, ou la production d'ondes électromagnétiques à l'intérieur de la maison.

Enfin, il existe également dans la gamme de certains fabricants des solutions domotiques mixtes, conjuguant le filaire, pour contrôler certains équipements et appareils, et le sans-fil.

Le prix d'un devis pour l'installation d'une solution domotique

Il est difficile d'établir un montant type pour l'ensemble d'une solution domotique dans une maison neuve. Effectivement, le prix global est influencé par de nombreux critères : le nombre de capteurs et actionneurs à installer, le prix des équipements en fonction des fabricants, la surface de la maison, le coût des travaux d'installation dans le cas de la domotique filaire, ou encore le niveau des besoins et l'ampleur du système nécessaire.

Un kit domotique peut donc représenter un coût de quelques centaines d'euros, pour un kit de démarrage basique dédié uniquement au contrôle des prises électriques, jusqu'à plusieurs milliers d'euros pour une solution intégrale et évolutive, en mesure de gérer l'intégralité des équipements et des fonctionnalités de la maison (chauffage, fermeture et ouverture des automatismes, lumières, alarmes, détecteurs de présence ou de fumées).

Ce prix doit être considéré comme un investissement permettant de faire des économies d'énergie, en adaptant le fonctionnement des appareils au mode de vie et aux habitudes du foyer, ce qui explique en partie la notion de maison intelligente. Il peut également être optimisé en faisant les bons choix et en bénéficiant des meilleurs conseils, comme nous allons le constater dans la suite de cette page.

Peut-on installer soi-même un kit domotique ?

Une installation domotique peut être installée par un professionnel comme par le propriétaire d'une maison. L'installation d'un kit de domotique bien conçu et de qualité est tout à fait prévue pour être réalisée en toute autonomie, idéalement au moment de la rénovation de la maison, période pendant laquelle il est plus simple d'anticiper les besoins et les travaux.

Cependant, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour l'achat de ce kit. En effet, ce dernier peut être d'une aide précieuse pour aider à faire des choix importants. Ces choix concernent entre autres le type de kit le plus adapté à la configuration de la maison, mais aussi des aspects techniques permettant d'obtenir le meilleur niveau d'efficacité du système pour profiter au mieux du confort, de la sécurité et des économies d'énergie apportés par la domotique.

En choisissant un véritable expert de la domotique, il est possible d'accéder à de nombreux services : entretien avec un conseiller et visite du chantier pour établir un devis personnalisé intégrant l'ensemble des besoins du client, fourniture du kit domotique à placer par le client, ou encore visite de contrôle des installations.

Par ailleurs, le fait de s'adresser à un professionnel pour choisir un kit domotique permet de mieux comprendre l'importance des protocoles de communication et des possibilités d'évolution et d'adaptation du système sur le long terme.

comment-integrer-domotique-maison-neuve-2

Pourquoi préférer un kit domotique évolutif et paramétrable ?

En domotique, les protocoles de communication entre les appareils peuvent être ouverts et compatibles avec plusieurs fabricants, ou fermés à une seule norme.

Il est conseillé d'opter pour un protocole compatible avec de nombreuses marques, afin d'avoir la garantie d'une grande souplesse dans les possibilités d'évolution de l'installation sur le long terme. Il est toujours préférable de pouvoir suivre les évolutions technologiques futures ou de revoir ses besoins à la hausse en ayant le plus large choix possible, sans avoir à changer l'ensemble de l'installation domotique.

Par ailleurs, même si l'objectif de la domotique est de rendre une maison intelligente et autonome, il est important que ses occupants puissent rester maîtres à bord. C'est pourquoi les solutions paramétrables offrent une meilleure flexibilité, en permettant de modifier les réglages et les programmations de la box domotique.

Nous vous recommandons ces autres pages :