Votre email a bien été enregistré
Votre email a bien été enregistré

Vous êtes ici

Déterminer le dimensionnement de son tableau électrique

Le tableau électrique, aussi appelé coffre électrique, est non seulement l'outil qui permet de distribuer l'électricité dans une maison, mais est également l'outil qui protège les habitants et les biens. Le volume d'électricité fourni à la maison par le fournisseur d'électricité est mesuré en ampères : cela a un impact direct sur la taille des tableaux électriques de répartition. L'intensité peut ensuite varier selon l'âge et la taille de la maison : certaines consomment beaucoup plus que d'autres. Voici les informations à prendre en compte pour le dimensionnement lorsque l'on doit installer un tableau électrique de répartition.

comment-dimensionner-tableau-electrique-1

Qu'est-ce qu'un tableau électrique ? 

Avant de se lancer dans l'installation d'un tableau électrique et de décider de la dimension de celui-ci, il est essentiel de connaître l'importance de sa place dans un logement. 

Rôle du tableau électrique

Le tableau électrique est une méthode de distribution de courant : il reçoit l'électricité de l'extérieur et le redistribue sur les différents circuits électriques de la maison pour alimenter les lumières, les prises et les appareils individuels. Dans la plupart des maisons, le tableau électrique est composé de disjoncteurs qui contrôlent et protègent les circuits individuels. Les disjoncteurs sont des interrupteurs de sécurité spécialement conçus pour empêcher les circuits de dérivation individuels de consommer plus de courant que les fils du circuit ne peuvent en supporter. 

Emplacement du tableau électrique

Le tableau électrique doit être facilement accessible et à une hauteur d'environ 1,5 m de haut. C'est généralement une boîte métallique grise fixée à un mur dans un endroit comme le garage ou le sous-sol. Il peut aussi se trouver dans une pièce habitable : dans ce cas, il est protégé dans une petite armoire fixée au mur.

Comment concevoir un tableau de répartition électrique ?

Pour déterminer la dimension du tableau de répartition du logement, il faut tout d'abord prendre connaissance de ses composants principaux et des normes en vigueur. 

Quels sont les composants d'un tableau électrique ? 

Certains éléments doivent obligatoirement apparaître sur un tableau électrique de répartition :

  • l'interrupteur différentiel ;
  • le disjoncteur ;
  • le bornier ;
  • la barrette de terre ;
  • l'obturateur ;
  • le coffret de communication. 

Des éléments facultatifs peuvent ensuite être ajoutés au coffret. Sa taille augmentera ou diminuera en fonction des besoins. En voici quelques-uns :

  • le parafoudre ;
  • le contacteur jour/nuit ;
  • le télérupteur ;
  • le délesteur ; 
  • la minuterie.

Quelles sont les normes pour un tableau électrique ?

Avant toute chose, un tableau électrique doit respecter le Règlement Général sur les Installations Électriques (RGIE). Ce règlement indique notamment le nombre minimum d'équipements à accueillir dans les pièces de la maison, comme le nombre de prises de courant. Il limite également la présence d'installations électriques dans la salle de bain. 

Le RGIE demande d'installer différents interrupteurs différentiels. Le nombre d'interrupteurs varie selon la taille du logement :

  • moins de 35 m² : appareil 25 A de type AC et un autre de 40 A de type 1 ;
  • entre 35 à 100 m² : deux différentiels de 40 1 de type AC et un interrupteur 40 A de type A ;
  • plus de 100 m² : trois interrupteurs différentiels de 40 A de type AC et un 40 A de type A.

Les différents types d'interrupteurs regroupent :

  • le type AC : prises de courant et éclairages ;
  • type A : plaque de cuisson et lave-vaisselle ;
  • type Hi : appareils sensibles aux coupures de courant, comme un congélateur.

Tableau électrique nu ou pré-équipé

Les tableaux électriques pré-équipés sont des kits conçus pour être simples à installer, peu importe le niveau d'expertise. Ils sont bien évidemment conformes à la norme et disposent du nombre minimum de disjoncteurs requis. Ces tableaux laissent de la place si de nouveaux disjoncteurs doivent être ajoutés, si une nouvelle pièce est ajoutée à la maison par exemple. Les tableaux nus, au contraire, demandent de sélectionner les éléments soi-même. Dans ce cas, il est très important de bien calculer la taille qu'il faudra. 

comment-dimensionner-tableau-electrique-2

Quelle taille de tableau électrique pour une maison ?

La surface du logement et le besoin énergétique sont les deux facteurs principaux à étudier afin de choisir la bonne taille de tableau électrique pour son logement.

Les rangées et modules d'un coffret électrique

La taille d'un coffret électrique s'exprime en module. Un module est un emplacement sur le coffret destiné à accueillir les appareillages. Certains éléments s'installent sur un module alors qu'un disjoncteur triphasé s'installe sur trois modules. Les rangées sont un système d'étages sur lesquels les appareils sont installés en fonction du nombre de modules disponibles. Les tableaux électriques proposent des rangées de 13 à 18 modules.

La surface du logement

Le choix de la taille du tableau électrique se fait notamment en fonction de la superficie du logement dans lequel il est installé. Plus le logement est grand, plus les éclairages et le nombre d'appareils sont importants. Il est donc possible de commencer par calculer la superficie de sa maison. Il y aura également plus ou moins d'interrupteurs, ce qui a un impact direct sur la taille du tableau électrique. Pour un plus petit logement comme un T1, mieux vaut opter pour un tableau électrique à deux rangées, alors que pour un logement plus grand comme un T5, on préfèrera un tableau électrique à quatre rangées

Le besoin du logement en électricité

La taille du boitier de disjoncteurs indique combien d'appareils électriques ou d'installations peuvent fonctionner en même temps. Dans le cas d'une maison entièrement électrique, il y aura besoin d'un coffret électrique plus grand que dans le cas d'une combinaison d'électricité et de gaz. Les besoins en électricité du logement dépendent également des types d'appareils utilisés. Par exemple, les ordinateurs ont besoin de peu d'énergie, tandis que le chauffage électrique en demande davantage. 

Nous vous recommandons ces autres pages :