Votre email a bien été enregistré
Votre email a bien été enregistré

Vous êtes ici

Faire construire une maison neuve et choisir son chauffage

Les maisons neuves possèdent des caractéristiques propres qui leur confèrent des avantages en termes de chauffage. Généralement, l’isolation étant meilleure, tout comme les options de conception, la solution de chauffage à envisager demande une réflexion moins poussée que pour un chantier de rénovation. La construction d’une maison neuve doit tout de même répondre à des paramètres précis en matière de consommation énergétique, car ceux-ci sont encadrés par le législateur.

Nous verrons donc en quoi la conformité de la maison à cette réglementation thermique influe sur le mode de chauffage. De même, nous étudierons les différents systèmes de chauffage envisageables, ainsi que leurs ramifications. Par exemple, quel type de chauffage est le plus écologique pour une maison ? Comment comparer les différentes solutions de chauffage en fonction du prix, du rendement ou des autres options comparables ? Il sera ainsi plus aisé de déterminer les avantages ou inconvénients d’une pompe à chaleur (PAC) par rapport à une chaudière ou à un poêle à granules, en sachant que le système de distribution est également important (chauffage central ou radiateur fonctionnant à l’électricité ?).

/quel-type-chauffage-choisir-maison-neuve-1

En Belgique, la PEB, en France, la RT 2012 : l’ambiance "électrique" des normes

Une nouvelle direction a déjà été insufflée depuis près de 15 ans dans le bâtiment, et ce, pour que les propriétaires de maisons anticipent la raréfaction des énergies fossiles. L'idée était donc de mieux accompagner le développement des énergies renouvelables, à travers :

  • les panneaux solaires ;
  • la géothermie ;
  • l'éolien ;
  • etc.

Parallèlement au développement de ces énergies, des efforts ont aussi été effectués sur la conception des nouvelles maisons, avec :

  • une isolation plus performante ;
  • une production d’eau chaude sanitaire possible par thermodynamique ;
  • un passage de la VMC simple flux à la VMC double flux ;
  • etc.

Tout cela découle des volontés générales des pays industrialisés, qui ont bien compris l’intérêt d’anticiper les changements structurels importants devant impérativement avoir lieu dans le bâtiment.

Les réglementations thermiques (RT) ont donc pour enjeu d’encadrer le futur, pour le rendre compatible avec l’accroissement des besoins en énergie et la rareté des énergies fossiles qui, jusqu’ici, étaient à la base de notre développement. La France, par exemple, a sa propre réglementation (RT 2012 et bientôt RE 2020), alors que la Belgique applique la PEB (Performance Énergétique des Bâtiments).

La mise en place des contraintes constructives liées à ces normes impacte donc les maisons neuves, que l’on doit désormais construire de façon à diminuer les besoins en énergie de l’habitation, voire à produire autant d’énergie qu'elle en consomme (maison passive) ou plus qu'elle en consomme (maison positive).

Les systèmes de chauffage peuvent également être encadrés par ces nouvelles lois. Par exemple, en France, à partir du 1er janvier 2022, les chaudières à gaz naturel ou à fioul seront interdites lors de la construction d’une maison neuve. L’électricité, en revanche, conserve un avantage, tout comme les poêles à bois.

quel-type-chauffage-choisir-maison-neuve-2

Le mode de chauffage qui correspond à une maison neuve

Les solutions de chauffage sont nombreuses et il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver tant l’offre peut paraître pléthorique. Distinguons les systèmes de chauffage des circuits de redistribution de chaleur.

Système de chauffage ou de distribution de chaleur, la différence

Un système de chauffage est une réponse souvent mécanique ou physique qui transforme une matière (gaz naturel, bois, fioul) ou une énergie (électricité par effet joule) en calories.

Lorsque ces calories sont rejetées directement dans l’air ambiant de la maison, on parle alors d'une distribution directe de chaleur. Par contre, lorsque la chaleur est transportée par un fluide caloporteur (souvent de l’eau) vers un circuit de chauffage central ou de plancher chauffant, il s'agit là d'une distribution indirecte. Le principe est finalement un peu similaire au système d’échangeur d’une pompe à chaleur (PAC) ou d’une VMC double flux.

Quel mode de chauffage est le plus économique pour une maison neuve ?

Il faut bien retenir qu’une maison neuve répond à des critères de performances. Par exemple, le bâtiment ne doit pas consommer plus de 50 kWh/m²/an. Il y a donc une obligation de résultat pour le bâtiment, et ce, selon les normes de construction.

Ensuite, il est possible de choisir n’importe quel moyen de production de cette puissance (tant que celui-ci est autorisé) pour répondre au besoin. Il suffit alors de prendre sa calculatrice et de comparer les avantages et inconvénients de chaque système.

  1. Les radiateurs fonctionnant à l’électricité (grâce à l’effet joule) possèdent un rendement proche de 100 % et sont modérés à l’achat sans imposer de maintenance.
  2. Un poêle à granules ou à bois chauffe fort et produit une chaleur agréable, mais il est parfois difficile de chauffer toute une maison avec ce type de chauffage, surtout dans le cas d’une maison de plain-pied. En revanche, si une personne possède son propre bois, ce sont de réelles économies à la clé.
  3. Une pompe à chaleur (PAC) ou une géothermie sont des systèmes coûteux, ce qui implique que le retour sur investissement n’est pas immédiat. Toutefois, les coefficients de performance sont intéressants et dépassent le rendement de l’électricité. Attention toutefois à prendre en compte l’entretien annuel de ce type de chauffage.
  4. Une chaudière bois ou électrique est encore possible, car bien que celles au gaz ou au fioul soient à proscrire, le bois reste une énergie renouvelable. En effet, puisque tout arbre abattu est replanté (label PEFC), le bois (bien qu’émetteur de carbone) peut encore être un mode de chauffage envisagé pour le poêle ou la chaudière.

Pour conclure, le choix du chauffage au sein d’une maison dépend de tous les facteurs énumérés et des objectifs à atteindre. Cependant, selon le budget de chacun, il n’est pas toujours aisé de bien choisir.

Se faire aider par un spécialiste de la réglementation thermique ou des systèmes de chauffage est donc un plus indéniable. Il ne faut pas oublier qu’il est toujours préférable d’investir dans un bâtiment qui aura peu de besoins en chauffage, car :

  • il répond aux normes en vigueur ;
  • il possède une bonne isolation ;
  • il a une situation géographique et une orientation optimisées.

Les normes peuvent paraître contraignantes, mais à l’échelle de la vie d’une maison, il est préférable d’investir une seule fois dans son isolation plutôt que de payer des factures faramineuses pendant des années, juste parce qu’on a souhaité économiser lors des travaux. La construction des maisons neuves est une conception qui s'envisage à long terme.

Il faut donc faire un compromis entre investissement, faisabilité (géothermie impossible sur certains terrains), difficultés d’installation (pour les auto-constructeurs) et maintenance au long terme, qui permettra de choisir ce qui vous convient le mieux.

Nous vous recommandons les pages suivantes :