Votre email a bien été enregistré
Votre email a bien été enregistré

Vous êtes ici

Avec quel type de chauffage alimenter une maison à étage ?

Un système de chauffage est une installation indispensable au confort et au bien-être dans un logement. L’équipement reste donc au cœur de tout projet de construction, et chaque propriétaire se demande sans doute quel type de chauffage est le plus économique pour une maison. Cette préoccupation est d’autant plus pertinente que le chauffage pèse lourd sur la balance des dépenses énergétiques des foyers. Opter pour le type de chauffage le moins gourmand en énergie et le plus adapté aux caractéristiques de sa maison devient donc un impératif. Ainsi, du chauffage au bois à la chaudière à condensation gaz, en passant par la pompe à chaleur, découvrez les types de chauffage à adopter pour une maison à étage.

quel-type-chauffage-choisir-maison-etage-1

Comment choisir un chauffage pour sa maison à étage ?

Qu’il s’agisse d’une maison à étage ou de toute autre forme de logement, le choix du chauffage pour une habitation répond à certains critères, qui dépendent de la maison et du fonctionnement du type de chauffage en question. En ce qui concerne les facteurs liés à la maison, il faut prendre en compte :

  • la zone géographique d’implantation de la maison et ses conditions climatiques ;
  • la superficie ;
  • l’isolation ;
  • le système de ventilation ;
  • le nombre d’occupants.

Asseoir son choix de chauffage sur ces critères est primordial, puisque ce sont des paramètres qui fournissent des renseignements sur les performances énergétiques de la maison. Choisir un chauffage capable de s’y adapter devient alors un exercice aisé.

Quant aux caractéristiques du type de chauffage, ils concernent le principe de fonctionnement, la puissance et la capacité de consommation d’énergie.

quel-type-chauffage-choisir-maison-etage-2

Quel type de chauffage économique pour sa maison à étage ?

Sur la base des paramètres susmentionnés, certains types de chauffage sont les mieux adaptés à une maison à étage.

La pompe à chaleur ou PAC

La pompe à chaleur aérothermique est une solution de chauffage assez répandue et adoptée par de nombreux propriétaires de maisons à étage. Ce type de chauffage est disponible en deux variétés à savoir : la pompe à chaleur air/eau et la pompe à chaleur air/air.

La première se compose d’un évaporateur, d’un compresseur, d’un condenseur et d’un détendeur fonctionnant en circuit fermé. Quant à la seconde, elle est équipée de consoles pouvant être placées aux murs ou en hauteur.

Le principe global de ce système de chauffage est de récupérer les calories de l’air pour les convertir en chaleur, par le biais d’un radiateur, en sachant que celle-ci est également utilisée par le dispositif qui chauffe et produit l’eau sanitaire.

Par ailleurs, la PAC est surtout recommandée pour chauffer les maisons neuves, dont celles à étage. Son côté écologique explique cette adoption massive, puisque la pompe à chaleur ne fonctionne pas à l’énergie fossile et ne rejette pas de dioxyde de carbone.

Le poêle à granulés

Système de chauffage écologique et aux performances avérées, le poêle à granulés de bois est un dispositif qui s’utilise dans plusieurs types de maisons. Il a notamment la capacité de chauffer jusqu’à 100 m2, et convient donc pour une maison à étage.

Toutefois, pour ce type de maison, notamment pour les chambres à l’étage, il est judicieux de seconder le poêle d’un chauffage d’appoint, pour en augmenter les performances et pour lui permettre de satisfaire de manière optimale le besoin en chauffage.

À défaut, les poêles raccordables à des gaines d’air chaud, et ceux avec bouilleur, forment une bonne option de chauffage, puisqu’ils aident à faire monter la chaleur jusqu’aux pièces situées à l’étage le plus rapidement possible.

Il faut tout de même noter que le poêle ne permet pas de produire de l’eau chaude sanitaire. En plus du chauffage d’appoint, il convient donc de le coupler à un chauffe-eau thermodynamique, par exemple, afin de disposer d’eau chaude.

La chaudière gaz à condensation

Cette forme revisitée de la chaudière classique procède par condensation d’une grande partie de la vapeur d’eau produite lors de la combustion du gaz. La chaleur de cette vapeur est ensuite utilisée pour chauffer l’habitation.

Ce système de chauffage s’utilise idéalement pour les maisons à étage construites sur un terrain viabilisé, lui-même raccordé à un réseau de gaz naturel.

Par ailleurs, pour bénéficier d’une capacité de chauffe plus large, il est avisé de seconder sa chaudière gaz à condensation d’un chauffe-eau thermodynamique. Fonctionnant sur le modèle de la pompe à chaleur, ce dernier capte les calories de la pièce dans laquelle il est installé pour ensuite les restituer et chauffer la maison. Il s’agit d’une association qui permettra d’économiser de l’énergie, tout en profitant d’un bon confort de chauffe.

Le plancher chauffant

Ce type de chauffage peut être de type hydraulique ou fonctionner à l’électricité. Dans le cas du chauffage au sol électrique, un réseau de câbles chauffants est installé sous le plancher, de sorte à quadriller toute la pièce. Une liaison est assurée entre ledit réseau et le réseau électrique de la maison, comme avec les radiateurs de type standard. L’installation est complétée par une plaque isolante entre les câbles et le revêtement du plancher.

Dans le cas du chauffage au sol hydraulique, un réseau de tubes est relié à une chaudière à gaz ou à une pompe à chaleur. Il sert à acheminer de l’eau chaude, au besoin.

Le chauffage solaire

Pour une maison neuve à étage, le chauffage solaire est une option de chauffage envisageable. Ce type de chauffage a pour principal avantage d’être économique et écologique, puisqu’il tire son énergie de la lumière du soleil.

Sa capacité à chauffer idéalement toutes les pièces de la maison n’est pas non plus négligeable. Il est notamment connu pour assurer 50 à 80 % d’eau chaude sanitaire, et 25 à 60 % de chaleur. L’installation d’un tel système de chauffage fait appel à divers éléments, tels que :

  • des panneaux solaires thermiques, de 10 m2 pour une maison de 100 à 140 m2 selon ses performances thermiques ;
  • un ballon d’eau chaude ou un ballon tampon ;
  • des circulateurs et des tuyauteries pour l’acheminement d’eau chaude ;
  • des émetteurs de chaleur, à savoir un chauffage de plancher ou des radiateurs à eau devant être réglés à basse température.

À noter que le dispositif s’accompagne d’un chauffage d’appoint à bois, à électricité ou à gaz pour renforcer ses performances. Il s’agit d’une option judicieuse, surtout lorsqu’il s’agit d’une grande maison, afin d’assurer la satisfaction des besoins en chauffage dans toutes les pièces.

Outre ces différentes solutions, d’autres dispositifs, comme les radiateurs numériques, à inertie, etc., sont proposés sur le marché. Le budget et les envies de confort couplés aux paramètres classiques de choix sont donc des repères pour s’orienter.

Toutefois, les normes de Performance Énergétique des Bâtiments (PEB) sont les critères définitifs qui permettent de trouver le bon système de chauffage pour sa maison à étage.

Nous vous recommandons ces autres pages :