Votre email a bien été enregistré
Votre email a bien été enregistré

Vous êtes ici

Coffret électrique : quelle est la fonction du tableau de répartition ?

Dans tout logement, des normes sont à respecter et certains éléments apparaissent évidents, sans forcément que l'on sache à quoi ils servent. Parmi les incontournables auxquels chacun a déjà été confronté, on retrouve le coffret électrique, aussi appelé tableau électrique ou module électrique. Ce coffret vise simplement à assurer la bonne gestion de l'électricité au sein du logement, et ce, qu'il s'agisse d'une maison ou d'un appartement. Dans les logements collectifs, chaque habitat doit en effet bénéficier d'un coffret électrique dédié.

Comment se compose un tableau électrique ? Quel est son rôle dans la gestion du réseau électrique d'un logement ? Où doit être placée l'armoire électrique d'une habitation ? Ces différentes interrogations sont légitimes et nécessitent de revenir sur les principes et fonctionnements du tableau de répartition. Voici des éléments de réponses à ces différentes questions pour tout savoir sur le coffret électrique.

Coffret électrique : quel est le rôle d'un tableau électrique ?

Pour chaque logement, l'armoire électrique a un rôle majeur. Il s'agit en effet du module qui est responsable de la bonne gestion de l'alimentation électrique de l'ensemble des pièces du foyer. Dans les faits, le coffret électrique :

  • assure la répartition de l'électricité, en provenance du réseau extérieur, aux différents circuits électriques de la maison ou de l'appartement ;
  • est responsable de la sécurité des occupants du logement vis-à-vis de l'installation électrique.

En raison de ses différents rôles, le tableau électrique a donc une importance déterminante pour le bon fonctionnement de tout le réseau électrique de l'habitation.

Où se situe l'armoire électrique d'un logement ?

L'emplacement de l'armoire électrique est propre à chaque logement. Cela dépend en effet de la nature du foyer, à savoir s'il s'agit d'un appartement ou d'une maison. Autre paramètre qui peut déterminer où se situe le tableau de répartition : l'ancienneté du logement. De manière générale, le tableau électrique :

  • peut se situer à l'extérieur du logement pour les anciennes constructions ;
  • se trouve à l'intérieur du foyer pour les ouvrages récents.

Afin de faciliter l'accès à cet outil indispensable, il est en effet recommandé depuis plusieurs années d'installer le coffret électrique au sein des logements. À noter que le tableau électrique est le plus souvent placé dans la gaine technique du logement (GTL) lorsque cela est possible.

À quelle fréquence doit être remplacé le tableau de répartition ?

Depuis le 1er janvier 2009, en cas de vente d'un bien immobilier, l'intervention d'un professionnel est impérative afin d'établir un diagnostic technique de l'installation électrique du logement. Cette démarche vise à s'assurer de :

  • la conformité de l'installation par rapport à la norme en vigueur ;
  • son bon fonctionnement.

À noter qu'en cas de diagnostic non conforme, le changement de tableau électrique s'impose. Il est d'ailleurs recommandé de procéder au renouvellement du tableau électrique tous les 10 ans. Le changement peut toutefois intervenir plus tôt si l'installation électrique a évolué. Un tableau électrique doit en effet être adapté au nombre d'appareils électriques présents dans le logement. Il est ainsi possible d'opter pour un coffret électrique plus grand si celui installé n'est plus suffisant.

À noter que le prix d'un tableau électrique s'élève à plusieurs centaines d'euros. Bien entendu, ce prix varie en fonction de la taille du tableau de répartition envisagé. Le montant peut ainsi dépasser le millier d'euros pour les modèles les plus grands.

Qu'est-ce qui compose le coffret électrique dans un logement ?

Le coffret électrique concentre l'ensemble des circuits électriques qui alimentent le logement. Il s'agit ainsi de la pierre angulaire du système électrique d'une maison ou d'un appartement. Concrètement, un boîtier électrique prend une forme rectangulaire ou carrée et est constitué :

  • de rails métalliques ;
  • de borniers de raccordement, dont un bornier de raccordement à la terre.

Outre ces éléments, qui composent la structure d'un coffret électrique, de nombreux autres composants sont présents dans le tableau de répartition. Retour sur ces derniers et leurs fonctions.

Le compteur électrique ou éco-compteur

Au sein du tableau électrique figure un compteur électrique, aussi appelé éco-compteur. Ce dernier sert à suivre la consommation d'électricité. Il est ainsi possible de consulter ce compteur électrique pour éviter les mauvaises surprises et avoir un suivi au jour le jour de sa consommation d'électricité. En fonction du fournisseur d'électricité, il est également possible de bénéficier d'une application, pour un suivi directement sur smartphone en temps réel. C'est un atout intéressant, notamment pour ceux qui souhaitent réaliser des économies d'énergie et réduire leur facture.

Armoire électrique : l'utilité du disjoncteur général

Parmi les éléments qui composent un tableau électrique, le disjoncteur général, ou disjoncteur de branchement, fait partie des principaux. Le disjoncteur général est le plus souvent utilisé pour couper l'alimentation électrique du logement, et par conséquent, mettre fin à l'approvisionnement du foyer en électricité. À noter que l'interrupteur général peut lui-même se couper par sécurité si la consommation électrique du logement est anormalement élevée.

Disjoncteurs divisionnaires et disjoncteurs différentiels, à quoi servent-ils ?

Les disjoncteurs divisionnaires, qui répondent aussi au nom de disjoncteurs magnéto-thermiques, sont des éléments qui tendent à remplacer les habituels fusibles. Les disjoncteurs différentiels sont quant à eux des modèles spécifiques de disjoncteurs divisionnaires. Un disjoncteur différentiel a pour finalité la protection des personnes présentes au sein du logement. Ces éléments mesurent en effet le courant électrique et peuvent ainsi :

  • détecter une fuite de courant ;
  • indiquer un défaut d'isolement ;
  • conduire à une coupure de courant par sécurité.

Un équipement de protection différentielle est impératif pour assurer la sécurité des habitants.

Parafoudre, commande d'éclaire et modules complémentaires de suivi de consommation d'énergie

Outre les principaux éléments déjà évoqués, le compteur électrique peut également comprendre plusieurs autres éléments, tels que :

  • un parafoudre, ou parasurtenseur, qui protège l'habitation de la foudre ;
  • des commandes d'éclairage, à l'image du télérupteur qui est un réseau d'au moins trois commandes pour une même source d'éclairage. Le télévariateur, qui adapte l'intensité lumineuse, est également une commande envisageable ;
  • les modules propres à la gestion de la consommation d'énergie, également présents dans le tableau électrique. C'est le cas du contacteur jour nuit qui optimise l'utilisation des tarifs heures pleines et heures creuses. Le délesteur permet pour sa part de préserver l'alimentation de certains éléments, en cas de puissance trop importante entraînant un court-circuit.

Des éléments comme l'horloge, qui permet de définir des plages de fonctionnement de certains appareils, ou le sous-compteur, qui offre un suivi propre à une partie spécifique du foyer, peuvent eux aussi être intégrés au tableau électrique.

Quels sont les appareils répertoriés dans le tableau électrique d'une maison ?

Tous les appareils électroménagers présents au sein d'un logement peuvent disposer de leur emplacement sur le coffret électrique. C'est le cas notamment :

  • du réfrigérateur ;
  • du congélateur ;
  • du four ;
  • du lave-vaisselle ;
  • du lave-linge ;
  • du téléviseur ;
  • etc.

Il faut toutefois préciser que les divers interrupteurs peuvent simplement être dédiés à des zones, à l'image du salon, de la cuisine ou de la salle de bains par exemple.